L' église protestante de Plobsheim

L'édifice

Eglise Protestante de Plobsheim au croisement de la rue de l'église et de la rue du Général Leclerc. 

La construction de l'église protestante de Plobsheim est l'oeuvre du pasteur SCHULLER Carl. Il est né le 21 juillet 1859, à Sundhoffen, près de Colmar. Après ses études de théologie à Strasbourg, il fut nommé le 3 juin à 1891, à la tête de la paroisse de Plobsheim. Son installation eut lieu le 2 août 1891. Il y restera jusqu'à sa mort le 19 février 1930. Il serra enterré au cimetière du village. En trouvant 1126 âmes dans sa paroisse, il se faisait une nécessité de construire une nouvelle église plus spacieuse, puisque celle servant aux deux confessions ne comprenait que 270 places (l'actuelle église catholique).

Les conseillers étaient FUCHS Georg, KAPP Edouard, KOEGLER Carl (maire), KAPP G et SCHREIBER Johan, délégué au consistoire sous la présidence du pasteur SCHULLER. Il fut décidé lors de la réunion du conseil presbytéral du 21 juillet 1895 de construire l'actuel édifice.

Les plans du projet datant du 30 mai 1896 :

Plan ext 1 copy

Plan 2 copy

 

1dbfdd49 ec8a 412e a301 414b89180883 share

L'église a la forme d'une croix grecque avec, au centre, l'autel et la chaire. Elle fut construite sur un terrain que la paroisse catholique céda à la commune sur le lieu dit "Finkelgarten" (arbres de la Liberté) en échange d'un autre terrain près de leur église.

Elle fut inaugurée le 14 août 1898. Le soir même, à minuit, le simultaneum prenait officiellement fin selon la directive ministérielle du 4 juillet 1897 (document ci-dessous).

Simultaneum copy

Vous trouverez plus d'informations sur le simultaneum sur le site du Musée virtuel du protestantisme.

Source : plaquette éditée par la paroisse protestante à l'occasion du centenaire de l'église.

 

Pourquoi un coq sur le clocher de l'église ?
 

Plusieurs explications sont possibles :
- il est le symbole du reniement de saint Pierre (il a renié Jésus 3 fois avant que le coq ne chante 2 fois)
- il annonce l'arrivée du jour après la nuit, comme le Christ
- ou encore toujours face au vent, la girouette peut symboliser le Christ qui protège le chrétien des péchés et des dangers.

Clocher copy

 



Le tympan


Sur le tympan, à l'entrée de l'édifice, on peut lire : "Ehre sei Gott in der Höhe und Friede auf Erden und an den Menschen ein Wohlgefallen. 1898". Ce qui signifie en français "Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée !" de l'Evangile selon Luc Chapitre 2 Verset 14.

Screenshot 2024 02 29 at 09 35 18

 


L'orgue Roethinger  (article de EISENBERG Eric)
 

L'opus 19 de la maison Roethinger, construit en 1898, n'avait pas été épargné par l'histoire. Longtemps cet instrument est resté abandonné, hors service. Mais l'essentiel de l'esprit Roethinger avait été préservé : buffet, volumes, la console et l'essentiel de la tuyauterie.

Il y a quelques années, une dynamique association locale, "Le Giessen", dont le but est de promouvoir le patrimoine, a attiré l'attention sur l'instrument, et la communauté paroissiale se mobilisa (avec le soutien de la commune) pour réussir un projet très ambitieux : la re-création d'un orgue respectant l'esprit de la fin 19ème, tout en étant adapté à l'usage du 21ème.

Les travaux ont eu lieu en 2012, le montage achevé au troisième trimestre. L'orgue a été officiellement reçu le 19/01/2013, par une équipe regroupant Hubert Brayé, Francine et Albert Schreiber (respectivement pour le conseil presbytéral et la Commission orgue ; Wasselonne), Daniel Priss (pasteur de la paroisse), Marc Schaefer (Strasbourg, St-Pierre-le-Jeune), Gaston Kern, Mathieu Freyburger (Cernay), René Deiber (Président de l'association du Giessen de Plobsheim).

L'orgue a été inauguré le dimanche 8 septembre 2013 à 15 h, avec un récital de Mathieu Freyburger.

Si l'histoire palpitante de l'orgue de Plobsheim vous intéresse, nous vous encourageons à lire l'article complet de Monsieur EISENBERG sur son site en cliquant ICI. Vous y trouverez également des visuels de qualité.

Source: http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/plobshpr.htm

 

Les pasteurs de la paroisse depuis la Réforme
 

  1. 1562 - 1570 DÜPPEL Hieronymus
  2. 1577 - 1583 MONNINGER Johannes
  3. 1583 - 1587 MITZDORFFER Wendelinus
  4. 1588 - 1593 ALBERUS Paul
  5. 1593 - 1622 BREHM David
  6. 1622 - 1627 BRECHT Clemens
  7. 1627 - 1633 EISENHEIM Ludwig
  8. 1633 - 1635 GEROLD Johann
  9. 1636 - 1653 ERHARDT Georg
  10. 1653 - 1663 BRECHT Johann Reinhard
  11. 1663 - 1675 HEUPEL Johann
  12. 1679 - 1696 SACKENREUTER Johann Christoph
  13. 1696 - 1698 JOCH Johann Andreas
  14. 1698 - 1714 FAUST Johann Jacob
  15. 1714 - 1733 KIPS Johann Jacob
  16. 1733 - 1750 HEYL Johann Wilhelm
  17. 1750 - 1776 STORR Johann Freidrich
  18. 1776 - 1794 COPIA Johann Freidrich
  19. 1795            STOLTZ Johann Ludwig
  20. 1796 - 1797 HEISCH Johann Christian
  21. 1798 - 1811 BRENNER Andreas
  22. 1811 - 1818 RHEIN Gottlob Jonathan
  23. 1818 - 1858 LECHTEN Johannes
  24. 1858 - 1890 LECHTEN Auguste
  25. 1891 - 1930 SCHULLER Carl
  26. 1930 - 1937 BACH Arthur Georges Léonard
  27. 1939 - 1940 METZENTHIN Edouard
  28. 1940 - 1947 WOLF Wilhelm
  29. 1947 - 1964 MULLER Willy
  30. 1966 - 2003 BRECKLE Robert
  31.  2004 - 2010 LEHMANN Caroline
  32. 2011 -  2012 DÖLLING Carmen
  33.  2012 -  PRISS Daniel jusqu'à ce jour.